Le bilan de la sécurité routière dans les Pyrénées-Orientales s’est fait connaître. En 2018, dix-huit personnes ont perdu la vie sur les routes catalanes, soit vingt de mois par rapport à 2017.

- PUBLICITÉ -

L’alcool et les stupéfiants demeurent en première place des causes de mortalité, comme le soulignait déjà le bilan précédent. 38% des accidents mortels ont eu lieu sans tiers et très souvent à cause d’une perte de contrôle du véhicule.

Moins de morts, mais davantage d’accidents

À l’inverse, le nombre d’accidents a fortement augmenté, puisque 375 sinistres ont été recensés par les services de l’État.

Un bilan paradoxal, mais positif sur le fond, sans réellement évoqué l’impact du 80km/h, sur les routes secondaires sans séparateur central.