Alors que de nombreux incidents et blocages sont actuellement en cours dans certains lycées de la région, Carole Delga appelle l’ensemble des lycéens et étudiants qui manifestent aujourd’hui au calme et à la prudence.

« Je condamne fermement les actes de violences qui détériorent ou détruisent des établissements alors même que nous nous employons à donner à tous les jeunes d’Occitanie les mêmes chances de réussite et des conditions d’études optimales. Je comprends l’inquiétude des lycéens quant à leur avenir et notamment leurs revendications au sujet de Parcoursup. Pour autant, cette violence aveugle n’apporte aucune solution concrète et cela aura un coût pour la collectivité régionale, d’ores et déjà plusieurs centaines de milliers d’euros  » indique la présidente de Région.

Dans les établissements concernés par des blocages, des filtrages systématiques aux entrées sont organisés pour limiter les intrusions de personnes extérieures.

La présidente de Région se tient informée de l’évolution de la situation, notamment auprès de la cellule de crise mise en place par les rectorats et la préfecture. Les services de la Région se tiennent en alerte pour évaluer les dégâts et accompagner les équipes éducatives dans ce contexte.