A côté des poubelles, dans les champs, près des habitations… Les décharges sauvages sont un fléau pour beaucoup de communes. En plus d’une campagne de sensibilisation auprès des habitants, la mairie de Pia installe une quinzaine de pièges photographiques, afin d’identifier les auteurs de ces infractions.

- PUBLICITÉ -

Habituellement utilisé pour photographier les animaux sauvages, ce dispositif se déclenche au moindre mouvement. Identifiés par leurs plaques d’immatriculation ou leurs visages, les pollueurs s’exposent à des poursuites judiciaires, dont une amende pouvant aller jusqu’à 1’500 €.

Prévention et répression

Pour plus d’efficacité, les appareils sont régulièrement changés de place et disposent d’une sécurité anti-vol blindé. « Nous avons d’abord un objectif de prévention, mais certaines personnes ne comprennent pas. Je crois que pour certain, il faut faire de la répression, pour éviter de se retrouver avec des encombrants et des déchets » témoigne Michel Maffre (PS), maire de Pia et président de la communauté de communes Corbières Salanque Méditerranée.